Olivier Coyette est né à Bruxelles en 1975. Il est 

diplômé du premier Prix de déclamation du 

Conservatoire de Bruxelles.

Il a mis en scène plus d'une vingtaine de pièces. 

Auteur, il a publié cinq de ses œuvres théâtrales 

aux éditions Lansman.

Sa carrière théâtrale compte de nombreuses 

distinctions.

 

Livre disponible en ligne : Les Anciens

Les anciens

Théâtre

Extrait

 

Où est l’ampoule ?

 

L’ANCIENNE

Merci Sonia.

Tout le monde est là ?

Tout le monde va bien ?

Oui ?

Tant mieux !

Et Philippe est là aussi ?

Elle désigne le régisseur son et lumière, dans son petit box.

Tu vas bien ?

Tu es bien installé ?

Oui ?

Tu n’as pas soif ?

Tu as tout ce qu’il faut ?

Très bien alors !

Je signale à ceux que ça intéresse, il y a de l’eau ici, dans la bulle bleue,

Et des gobelets.

Pour ceux qui sont incommodés par la chaleur,

On fera une pause tout à l’heure à l’entracte

Et ceux qui le souhaitent pourront se désaltérer.

C’est important !

N’est-ce pas madame ?

Ah !

Madame est d’accord avec moi.

On ne voudrait pas aller au théâtre et en ressortir déshydraté !

Il faut être à l’aise !

Non ?

Oui, hein, il faut être à l’aise…

Il faut se mettre à l’aise.

Pour ceux qui auraient un petit creux pendant le spectacle,

Voici des bananes !

Et pour ceux, c’est peut-être un peu plus gênant,

Qui auraient un besoin pressant,

Il y a un seau ici qui…

S’adressant à l’Ancien

Montre un peu le seau !

Voilà.

Il est là.

Vous pouvez faire ça discrètement,

Enfin surtout les messieurs, pour eux c’est plus facile,

Quoique,

Enfin il ne faut pas se sentir gêné.

Il faut être à l’aise !

On se met à l’aise.

N’est-ce pas madame ?

Oui hein !

Ça va ?

Vous êtes bien installée, là ?

Oui ?

Vous verrez, ce sont les meilleures places.

Comment vous appelez-vous ?

Nadine.

Enchantée Nadine.

Je suis l’Ancienne,

Et voici l’Ancien.

Bienvenue au théâtre !

Vous êtes déjà venue, ici…Oui ?

Vous avez vu ?

La salle a changé, hein, depuis la dernière fois !

C’est un peu… original.

Ben oui !

C’est un peu chez nous, quoi !

On a refait un peu comme chez nous.

Là c’est le coin salon !

Là ce sont les fenêtres sur cour !

(Très important, les fenêtres…)

Là l’escalier, la porte d’entrée,

Le living…

On est comme chez nous.

Il faut être à l’aise, hein Nadine ?

Oui !

Mais oui.

Il faut être à l’aise.

Où sont les ampoules ?

À l’Ancien

Dis !

Où as-tu mis les ampoules ?

 

L’ANCIEN

Je ne sais pas, moi…

 

L’ANCIENNE

Tu ne sais jamais rien !

 

L’ANCIEN

Oh ça va, hein, ne commence pas.

 

L’ANCIENNE

Si ! si !

Je commence !

C’est commencé, là !

Il faut commencer !

 

L’ANCIEN

Oui euh tu vois très bien ce que je veux dire.

 

L’ANCIENNE

Et toi, les ampoules, tu les vois ?

 

L’ANCIEN

Non !

 

L’ANCIENNE

Eh ben cherche !

 

Ils vont chacun de leur côté, marmonnant.

 

L’ANCIEN

Quel caractère, celle-là, quel caractère…

 

L’ANCIENNE

C’est ça, les hommes, faut tout leur dire !

Hein, Nadine ?

Sans ça y’ a rien qui se fait…

 

L’ANCIEN

Ça y est !

 

L’ANCIENNE

Tu as trouvé ?

 

 

 

L’ANCIEN

Non…

 

L’ANCIENNE

Alors pourquoi cries-tu « ça y est » ?

 

L’ANCIEN

J’ai cru…

 

L’ANCIENNE

On ne crie pas « ça y est » quand ça n’y est pas !

On n’a jamais vu ça !

On crie « ça y est » quand ça y est !

Quand on a trouvé !

Et puis pourquoi crier, d’abord !

Quand ça n’y est pas…

Quand ça n’y est pas on dit « ça y est »,

On murmure « ça y est »,

Avec une légère interrogation à la fin,

Parce qu’on n’est pas sûr que ça y est,

« ça y est ? »…

Et on laisse un temps de suspens,

Avant d’être sûr…

 

L’ANCIEN

Ça y est !

 

L’ANCIENNE

Tu es sûr !

 

L’ANCIEN

Oui !

Ça y est !

Je les ai trouvées !

 

Il lui montre les ampoules.

 

L’ANCIENNE

Ah !

Très bien.

 

L’ANCIEN

Tu ne me dis rien ?

 

L’ANCIENNE

Qu’est-ce que je devrais dire ?

 

L’ANCIEN

Je ne sais pas, moi : merci !

Ou : bravo !

 

L’ANCIENNE

« Bravo » ?!

Je devrais dire « bravo » ?!

Je devrais te dire « bravo » ?!

 

L’ANCIEN

Ben… oui !

 

L’ANCIENNE

Pourquoi ?

 

L’ANCIEN

Ben, parce que j’ai trouvé les ampoules !

 

L’ANCIENNE

Je devrais te dire « bravo » parce que tu as trouvé les ampoules.

 

L’ANCIEN

Oui.

Ou : merci.

 

L’ANCIENNE

Non.

 

L’ANCIEN

Tu ne me dis rien.

 

L’ANCIENNE

Non.

L’ANCIEN

Bon.

Pas de problème,

On ne va pas en faire un fromage.

 

L’ANCIENNE

Ben non,

On va installer les ampoules.

 

Ils installent les ampoules sur des servantes sur pied.

 

L’ANCIENNE

Je n’ai jamais rien compris aux gens qui veulent

Qu’on leur dise « merci » ou « bravo »…